En vente comme en amour, plusieurs étapes sont nécessaires pour assurer une fin heureuse. À transaction réussie doivent faire échos accompagnement et obligations du vendeur. Afin de vous aiguiller au mieux dans cette aventure, retrouvez dans cet article les 4 étapes incontournables d’une vente immobilière.

Étape 1 : Estimez votre bien

Votre maison ou votre appartement a probablement accueilli de nombreux moments de partage et de rire aux éclats. S’il est facile de se remémorer une anecdote liée à l’un de vos espaces de vie, avoir un regard objectif sur la valeur réelle de votre bien peut être beaucoup plus difficile. En effet, plusieurs critères doivent être étudiés afin de donner une estimation la plus représentative possible. De fait, l’enveloppe attachée à votre future acquisition ne doit pas entrer en considération.

Dans un premier temps, renseignez-vous sur votre environnement. Chaque détail compte, voilà pourquoi les finitions doivent être achevées : baguettes des plinthes, ampoules cassées, ou encore nettoyage de la terrasse doivent désormais occuper vos week-ends. Si votre bien demande des travaux importants tels que le ravalement de la façade ou le changement de la toiture par exemple, ils seront à déduire du prix de vente souhaité.

Vous pouvez faire le choix de fixer vous-même le prix de vente, ou faire confiance à des experts. Ainsi, votre notaire peut réaliser une estimation, sans toutefois être un professionnel de terrain. L’agent immobilier, lui, dispose d’une vision à 360 degrés considérant à la fois la conjoncture immobilière actuelle, votre environnement et les prestations offertes par votre bien. En outre, son portefeuille client peut lui donner une indication sur la possibilité de déclencher un éventuel coup de cœur, influant alors l’estimation.

Retrouvez nos conseils pour l’estimation de votre bien dans cet article.

 

Étape 2 :
Réalisez des diagnostics immobiliers, une obligation légale

Entièrement à votre charge, plusieurs diagnostics sont obligatoires et doivent-être réalisés en amont de la vente. Le futur acquéreur doit pouvoir y avoir accès lors de la promesse ou du compromis de vente. Servant à rassurer l’acheteur, ainsi qu’à vous protéger une fois la vente réalisée, nous vous encourageons à ne pas les oublier, sans quoi vos démarches pourront être freinées par les réticences des acquéreurs potentiels.

Ainsi, le diagnostic amiante est obligatoire pour les logements construits avant le 1er juillet 1997, et permet de contrôler la présence, ou l’absence d’amiante dans votre habitation. Le diagnostic assainissement est une obligation pour la vente d’un bien non raccordé à un réseau d’assainissement collectif pour l’évacuation de ses eaux usées, comme les maisons indépendantes disposant d’une fosse septique, d’une microstation d’épuration ou d’un filtre à sable par exemple. Le nouveau diagnostic DPE entré en vigueur depuis le 1er juillet 2021 est un bilan thermique obligatoire qui évalue la performance énergétique de votre logement : système de chauffage, production d’eau chaude ou encore climatisation sont autant de points de contrôles relevés lors de cette analyse.

Si vos installations ont plus de 15 ans, vous serez dans l’obligation de réaliser des diagnostics pour le gaz et l’électricité. Si la construction est antérieure à 1949, un diagnostic plomb est également nécessaire. Enfin, si vous vous trouvez dans une zone d’infestation de termites, un diagnostic approprié est obligatoire.

Chaque diagnostic a une durée de vie limitée et doit suivre une méthodologie particulière, raison pour laquelle il doit impérativement être réalisé par un professionnel du secteur concerné. En outre, Velaine Immo vous offre un diagnostic complet dans le cadre de son Pack Premium (voir conditions en agence).

Étape 3 : Signez une promesse de vente ou un compromis

Si vous êtes arrivé à cette étape, c’est que votre bien a fait sensation. Deux types de contrats sont mis à votre disposition : la promesse de vente unilatérale ou le compromis de vente. 

Nous vous conseillons de vous entourer de professionnels de l’immobilier pour cette étape administrative qui peut parfois être obscure. Avec la promesse de vente, vous seul serez engagé, alors que le compromis est une signature mutuelle. 

Cependant, soyez vigilant car bien qu’ayant des étoiles dans les yeux, l’acheteur dispose d’un délai de dix jours pour se rétracter à partir de la date de signature. 

La signature du compromis de vente peut se faire chez un notaire ou en agence immobilière habilitée dans le cadre d’un accompagnement global. 

Afin d’aller plus loin, nous vous invitons à consulter notre article sur le compromis de vente. 

Étape 4 :
Finalisez la vente de votre bien

L’acte de signature marque le commencement d’une nouvelle aventure, pour laquelle seul un notaire est habilité. S’il est de coutume de dire que l’acquisition d’un bien est le projet d’une vie, la cession de celui-ci doit être préparée afin de vous permettre d’aborder la suite avec l’esprit léger. Nous vous conseillons de vous entourer de professionnels de manière à finaliser la vente dans les meilleures conditions. 

Call Now ButtonNOUS APPELER
Loading...